Archives du mot-clé Espaces verts

Que devient le centre de loisirs ?

UrbanismeL’AJUV s’est fortement opposée à la démolition du Centre de loisirs qui aurait été remplacé ainsi que le terrain de sport, sur toute la parcelle, de la N7 jusqu’à l’Orge, par des immeubles en R + 5. Le rapport du commissaire-enquêteur condamne ce projet et le renvoie aux oubliettes.

Lire la suite

Que devient la Maison de quartier Albert Sarraut ?

UrbanismeL’AJUV s’est fortement opposée à la démolition de la Maison de quartier Albert Sarraut, qui aurait signifié la destruction d’un équipement indispensable pour les habitants et aurait aussi entrainé la disparition d’un nouvel espace vert. Le commissaire-enquêteur a formulé des remarques à cet endroit dans son rapport.

Lire la suite

Quatre associations du Plateau interpellent le maire au sujet du PLU

UrbanismeQuatre associations du Plateau se sont réunies et ont adressé au maire une lettre pour lui demander des aménagements significatifs du projet de PLU. Elle comprend des demandes très précises concernant par exemple la maison de quartier Albert Sarraut, la préservation des espaces verts et la limitation des hauteurs de construction autorisées.

Cette lettre est signée par Pierre Javalet (président de l’ACVJP, « Association Cadre de Vie Juvisy-Plateau »), Alain Villemeur (président de l’AJUV), Pierre Delmas (pour les « Feux de la saint-Jean ») et Jacques Chesneaux (président des « Retraités CFDT du secteur de Juvisy »). L’AJUV vous en souhaite bonne lecture.

PLU – lettre de quatre associations adressée au maire

Que prévoit le futur PLU pour le quartier Seine ?

UrbanismeConcernant le quartier Seine, la lecture du PLU appelle de la part de l’AJUV toute une série de remarques. Elles s’appuient systématiquement sur ce qui est écrit – ou ce qui manque – dans les documents officiels. Pour accroitre la clarté et l’honnêteté de la présentation, les éléments qui ressortent du point de vue de l’AJUV sont indiqués en italique.

Le quartier Seine est actuellement fondamental à Juvisy. D’une superficie réduite, coupé du centre par le faisceau ferroviaire, il accueille 40% de la population de la ville. Il est donc déjà fortement construit. Dans les années 1960, avec des choix d’urbanisme qui ne seraient plus faits aujourd’hui mais qui correspondaient à des visions de l’époque, de grandes barres y ont été construites, allant jusqu’au R+12 (rez-de-chaussée plus 12 étages). Cela donne à ce quartier une physionomie particulière. Vous pouvez à cet égard lire l’article du site L’urbanisme de Pidoux de la Maduère. Les équipes municipales des deux précédents mandats ont travaillé sur une autre question centrale dans cet espace : la résorption des friches industrielles qui trouaient le tissu urbain et la construction d’équipements qui faisaient cruellement défaut (école Tomi Ungerer et Maison de la petite enfance). La réflexion doit se poursuivre sur ce quartier pour que densité ne rime pas avec nuisances et pour que la population puisse bénéficier d’un environnement de qualité, en particulier moins minéral, avec des cheminements piétonniers agréables et des espaces récréatifs. C’est dans cet esprit qu’a été ouvert le parc Monttessuy (voir à ce sujet l’article PLU, la situation inquiétante des espaces verts)

Lire la suite

PLU : la situation inquiétante des espaces verts

UrbanismeLa simple lecture du plan de zonage nourrit de nombreuses inquiétudes quant aux parcs et espaces verts de la ville. Les opinions et points de vue propres à l’AJUV sont indiqués en italique, toutes les autres informations sont tirées du PLU. Le plan de zonage est consultable à cette adresse : Lien vers le plan de zonage

1 - vue généraleCertains parcs sont préservés. Ils sont classés en zone N et apparaissent en vert sur le plan de zonage. L’AJUV s’en réjouit, car ce sont des espaces indispensables à la population qui sont ainsi signalés. Ils constituent un véritable patrimoine, s’ils sont entretenus (cheminements, conduite des arbres, tonte, nettoyage…) et valorisés. D’autant plus que des investissements publics très importants y ont été consacrés, avec la réfection complète de certains de ces espaces verts (parc de l’observatoire, parc des grottes, parc aux oiseaux) lors des précédents mandats. Vous trouvez ci-contre un extrait du plan de zonage qui vous indique où sont ces espaces verts classés N. Nous y avons ajouté les noms pour plus de lisibilité.

En revanche, de très nombreux espaces verts ne sont pas signalés et sont coloriés comme faisant partie de zones constructibles. L’AJUV les a recensés par quartier et à chaque photographie de parc ou square correspond une pastille brune sur le plan de zonage qui indique où il se trouve.

Lire la suite

image_pdfimage_print