Les travaux à Orly : où en est-on ?

L’AJUV s’est mobilisée sur ce sujet qui a un impact très fort sur la qualité de vie des Juvisiens. Elle intervient depuis plusieurs mois déjà, aux côtés d’autres associations des villes voisines, à ce sujet. L’été dernier, en 2016, des survols permanents ont rendu très pénible le quotidien des habitants du Plateau et du Coteau. L’AJUV est désormais associée aux différentes réunions d’information, plus ou moins publiques, au sein desquelles elle défend les intérêts des riverains et elle participe aux différentes actions organisées.

Lire la suite ici : Les travaux à Orly, où en est-on ?

 

 

 

 

 

Share Button
image_pdfimage_print

3 réflexions au sujet de « Les travaux à Orly : où en est-on ? »

  1. boyer

    constaté le dépassement du couvre feu de23h30 a 23h50 trois décollages le 30.07.2017 hier pas normal suite au courrier envoyé par la mairie désolé de ne pas partir en aout (pas les moyens)

    1. EditriceEditrice Auteur de l’article

      Vous avez raison. Il faut envoyer le signalement de ces décollages durant le couvre-feu à l’adresse indiquée dans l’article. Si nous ne sommes pas vigilants et ne manifestons pas notre désaccord, le problème risque de s’aggraver.

  2. Gallet

    C’est insupportable, nos vacances, repos, dimanches plus moyens de se reposer, les enfants ne peuvent plus faire une sieste tranquille, plus moyens d’être tranquille dans le jardin pour profiter, dormir, manger en famille, entre amis, sans compter ceux qui se sont permis de décoller jusqu’à minuit dernièrement…. j’ai 52 ans depuis 1999 j’habite le vieux bourg et ça n’a pas toujours existé ça, donc comment faisait ils ADP avant pour leur pistes ?? Notre mairesse pfff elle devait soi-disant nous épauler mais rien… et surtout au niveau des impôts je n’ai rien vu de décompté alors STOP aux avions surtout l’été laissez-nous tranquilles… si les avions ne m’avaient pas gêné j’aurai acheté a Orly mais justement j’étais tranquille sur Morsang et maintenant TOUS les étés c’est la rengaine….. pfff ras le bol sanb oublier les dérapages dans les heures le soir

Les commentaires sont fermés.