Quel urbanisme pour le Quartier Seine ?

UrbanismeL’AJUV a organisé le 21 février 2017 une réunion d’information centrée sur le PLU, et par conséquent sur l’évolution du Quartier Seine dans les dix années à venir. En effet, le PLU ayant été voté en catimini, son contenu reste ignoré de la plus grande partie des habitants, qui en subiront pourtant les conséquences. L’AJUV a eu l’opportunité d’exposer ses analyses et de rendre compte de ses actions, elle a aussi pu engager un débat dont nous vous donnons ici les principales conclusions.

Les impacts du PLU sur les habitants du Quartier Seine ont été présentés, des éléments que nous avons déjà traités sur ce site :

L’AJUV , du fait des impacts négatifs sur la Ville en général et sur le Quartier Seine en particulier, a engagé un recours auprès du Tribunal administratif pour obtenir l’annulation de ce PLU, Un PLU qui nuit à Juvisy, l’AJUV l’attaque en justice

Les propositions de l’AJUV sur le Quartier Seine sont dès lors les suivantes.

Les friches industrielles, qui défiguraient le quartier, ont été résorbées grâce à l’outil privilégié des ZAC dans le cadre du précédent PLU. La vocation résidentielle est désormais clairement établie. Dès lors, une seconde phase aurait été souhaitable au sein du PLU : réfléchir à ce que doit être une zone urbaine dense et attractive (proximité de la gare) au XXIème siècle.

L’AJUV souhaite:

  • un quartier ouvert sur le fleuve, auquel il tourne largement le dos, sauf en ce qui concerne la ZAC Monttessuy ;
  • un quartier qui dispose d’équipements publics en conséquence (écoles, gymnase, salles de réunion…) ;
  • un quartier bien relié au reste de la ville (voir notre intervention concernant la passerelle liaisons douces Les travaux de la gare, la passerelle liaisons douces) ;
  • un quartier qui bénéficie de moyens de transports modernes, avec un accès facile au T7 (voir article Le tracé alternatif est un leurre) ;
  • un quartier qui dispose d’espaces publics de qualité, à savoir d’espaces verts protégés contre les constructions (Quelle est la situation des espaces verts ?) et entretenus (l’état du parc Argeliès est déplorable) et d’un lieu central qui permette de surcroit une véritable animation commerciale.

Quels sont les outils pour porter ce projet ? L’AJUV demande que soit engagée une concertation avec les habitants d’un quartier qui représente 33,7% de la population de Juvisy sur un quart de sa surface. Afin que l’urbanisation soit maîtrisée, elle demande que l’aménagement du quartier ne soit pas livré aux promoteurs, qui exploitent les nouveaux droits à construire sans autre souci que la vente rapide des appartements, mais que soient mises en place de nouvelles ZAC. Elles auraient le double avantage de la maîtrise du foncier, en concertation avec les habitants, et le financement des équipements par les nouvelles constructions.

Il ne s’agit là que de premières propositions, sur lesquelles nous avons eu la possibilité d’échanger avec les habitants, qui mériteraient d’être complétées par une véritable concertation sur le Quartier Seine, angle mort des politiques d’urbanisme de l’actuelle majorité.

Share Button
image_pdfimage_print