City stade : le maire joue avec la santé des jeunes

poubelleEn 2015, un « city stade » a été aménagé sur le terrain d’une ancienne déchetterie qui était une installation classée. L’AJUV a interpellé à ce sujet la Préfète de l’Essonne : le terrain a été transformé sans autorisation et sans mesure de sécurité.

Comme le reconnait la Préfète de l’Essonne dans sa lettre du 11 janvier 2017 au Maire de Juvisy, M. Reda, ce terrain a été transformé sans autorisation et sans mesures de sécurité.

Préoccupée par la santé des jeunes fréquentant ce terrain, l’AJUV avait en effet attiré l’attention de Madame la Préfète de l’Essonne sur cette installation par un courrier en date du 10 février 2016.

Nous sommes scandalisés par ce dysfonctionnement et par la légèreté avec laquelle le Maire a décidé de faire un terrain de jeu pour des jeunes en lieu et place d’une ancienne déchetterie ayant servi d’entrepôt à des produits toxiques.

Nous demandons au Maire de prendre des mesures d’urgence, de mettre en sécurité le site et de diligenter immédiatement une évaluation de la pollution résiduelle des sols.

Force est de constater que le Maire ne respecte pas la législation en vigueur en n’ayant pas déposé un dossier de cessation d’activité de l’ancienne déchetterie, reconnue pourtant comme une installation classée. Le respect de la réglementation est aussi indispensable pour redonner confiance à nos concitoyens.

Share Button
image_pdfimage_print

2 réflexions au sujet de « City stade : le maire joue avec la santé des jeunes »

  1. Raynard Laurent

    Bonsoir
    Si le maire veut recycler les installations de ce city stade, nous sommes preneurs sur le quartier Seine. Cela pourrait servir aussi pour les enfants de l’école.
    Merci

    1. EditriceEditrice Auteur de l’article

      Bonsoir,
      cette installation ayant été réalisée sur un site pollué sans respecter la règlementation, le transporter dans un autre quartier pour que des enfants y jouent serait une funeste idée.
      En revanche, vous avez raison : le quartier Seine a besoin d’équipements publics et d’espaces pour les petits et les jeunes, surtout quand on considère l’augmentation de population et la sur-densification prévue par le Maire dans son PLU. N’hésitez pas à venir à la réunion publique organisée par l’AJUV le 21 février quartier Seine.

Les commentaires sont fermés.