Les inondations du printemps ? Le Maire est absent

pouce-vers-le-bas Les habitants des Bords de Seine et du centre-ville ont été durement touchés par les inondations au printemps dernier. Le Syndicat Intercommunal de l’Orge Aval (SIVOA)  a été mis en cause par le Maire. Mais depuis qu’il est élu en mai 2014 dans cette instance, le Maire n’a assisté à aucune des neuf réunions.

Fin 2013, le SIVOA et la Communauté d’Agglomération des Portes de l’Essonne (CALPE) avaient décidé d’entreprendre des travaux visant à empêcher le débordement des eaux usées. Il a également été préconisé de créer un bassin de rétention des eaux de pluie de grande capacité (500/1000 mètres cubes).  Or, depuis, rien n’a été entrepris, alors même que le Maire a été élu au SIVOA et qu’il aurait dû y siéger avec son adjoint, M Perrimond.

Le 23 juin 2016, l’AJUV a participé à l’assemblée générale du SIVOA. Elle y a recueilli deux informations :

  • la crue de l’Orge a été contenue grâce à des investissements réalisés depuis 30 ans. Mais il reste beaucoup à réaliser dans ce domaine ;
  • la rumeur concernant une station de pompage défaillante est fausse.

Dès lors, le débordement des eaux usées dans le secteur de la rue Blazy provenait de la saturation du réseau d’eaux usées à cause de mauvais branchements en amont qui ont provoqué l’arrivée d’eaux pluviales dans ce réseau et il venait du rejet des eaux de pompage des sous-sols inondés (par la remontée de la nappe) dans ce même réseau.

Le Maire de Juvisy était absent à cette réunion, comme à toutes les autres depuis plus de deux ans. Le plan de prévention des crues, le budget, la conformité des branchements… autant de questions cruciales où notre ville de Juvisy est représentée par deux chaises vides.

L’AJUV est présente à ces réunions et peut vous informer, mais elle ne peut pas se substituer au Maire lorsque sont prises des décisions aussi importantes pour la salubrité de la Ville et la sécurité des biens et des personnes.

L’AJUV est enfin d’autant plus attentive à ces questions que le PLU prévoit une forte densification de notre ville, ce qui suppose une imperméabilisation accrue des sols et de nouveaux branchements sur des réseaux qui ont montré leur faiblesse. Notre article La violence de l’inondation remet en cause le PLU le soulignait déjà.

Sur le même thème, vous pouvez également lire notre article sur ce site : Des avions survolent Juvisy : le maire absent aux réunions.

Share Button
image_pdfimage_print