Des avions survolent Juvisy tout l’été ? Le Maire est absent

pouce-vers-le-basDurant tout l’été, des avions ont survolé Juvisy à basse altitude, entrainant de nombreuses nuisances pour les habitants de tous les quartiers, mais en particulier pour ceux du Plateau. L’AJUV ne conteste pas l’utilité de ces travaux, nécessaires pour l’aéroport qui représente un pôle économique essentiel pour notre territoire. Mais elle s’insurge de l’absence du Maire à la commission consultative de l’environnement de l’aérodrome (CCE) de Paris-Orly. A nouveau, les intérêts des Juvisiens n’ont pas été défendus.

La commission consultative de l’environnement de l’aérodrome (CCE) de Paris-Orly est présidée par le Préfet du Val de Marne assisté d’ADP (Aéroport de Paris) et de la DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile). Elle est constituée des représentants des professions aéronautiques (patronales et syndicales), des représentants des associations (riverains et de la protection de l’environnement), des représentants du conseil régional et des conseils départementaux (Seine et Marne, Essonne, Hauts-de-Seine et Val-de-Marne).

Les représentants des collectivités locales, dont l’EPT12 (Grand-Orly-Val de Biévre-Seine Amont), sont Robin Reda, titulaire, et Christine Rodier suppléante.

A l’ordre du jour de la commission consultative du 16 juin 2016 à 14H30 figurait le point 5: « Travaux de la piste 04 et modalités d’exploitation de la plateforme (été 2016) » portant essentiellement sur le survol de nos communes de Juvisy, Orly et Savigny.

Robin Reda, titulaire, ne s’est pas rendu à cette réunion et c’est donc une chaise vide qui a défendu les intérêts des Juvisiens (sa suppléante était également absente). Il était absent aussi, lors de la précédente réunion du 22 octobre 2015 où il aurait pu intervenir pour faire part de ses préoccupations dans l’intérêt de ses administrés.

Dans le courrier ayant pour objet « Nuisances aériennes de l’été 2016 », le Maire de Juvisy écrit qu’il na pas été consulté et qu’il n’a pas eu son mot à dire. Pour cause, il était absent. Il aurait été plus logique d’aller aux réunions où il était convoqué plutôt que de mettre en cause les intervenants après coup, lorsque plus rien n’est modifiable.

Les absences du Maire à des réunions cruciales pèsent sur la vie quotidienne des Juvisiens et pour l’AJUV c’est inacceptable.

Sur le même type de sujet, vous pouvez également lire notre article Le maire absent aux réunions du SIVOA

 

Share Button
image_pdfimage_print