Quel sort pour les PAPAG ?

UrbanismeLes PAPAG (ou Périmètres d’Attente de Projet d’Aménagement Global) couvrent une surface considérable dans le plan de zonage, quartier Pasteur et quartier Centre. Le projet de PLU ne donne quasiment aucune indication à leur sujet, mais le rapport du commissaire-enquêteur en parle à plusieurs reprises.

Suite à l’enquête publique sur le PLU, le commissaire-enquêteur a rendu son rapport que vous pouvez lire en suivant ce lien, car il est consultable en ligne et téléchargeable sur le site de la ville de Juvisy : Rapport du commissaire enquêteur

Comme pour les autres publications sur le PLU, ce qui relève du point de vue de l’AJUV est indiqué en italique, afin de ne pas confondre les faits et leur interprétation. Les citations directement issues du rapport apparaissent pour leur part en bleu et elles sont suivies du numéro de page du rapport.

Les PAPAG concernent deux secteurs particuliers, sur lesquels l’AJUV s’est déjà exprimée, à travers deux articles en particulier, celui sur la zone de l’hôpital et celui sur le quartier Pasteur.

LAJUV relevait et déplorait le manque complet d’explications dans le projet de PLU, alors même qu’un adjoint déclarait en réunion publique que les immeubles pouvaient sortir dans 18 mois, le commissaire-enquêteur indique que « Les PAPAG ont pour objet de réserver pendant cinq années la possibilité de monter un projet sur le secteur concerné. Certes, les documents présentés ne sont pas aboutis, mais le projet se définira dans le temps et une modification du PLU sera nécessaire pour intégrer ces entités dans un zonage du PLU » (page 48). Dès lors, pour le moment, toute évolution est bloquée dans ces périmètres, ce qui peut être difficile pour les habitants. Et aucun aménagement ne peut y être entamé sans que soit menée une révision du PLU, avec toute la concertation nécessaire en amont. Les travaux de sondage effectués actuellement sur le Coteau, en vue de construire des immeubles, ne peuvent pas déboucher sans ces procédures sur des constructions. L’AJUV restera vigilante sur ces secteurs, en particulier lorsque sera menée une concertation. A ce sujet, le commissaire-enquêteur écrit : « Je recommande vivement au maître d’ouvrage de présenter les projets en cours ou à venir à la population, en particulier l’aménagement retenu pour les zones PAPAG » (page 72), donnant au passage une petite leçon sur les procédures et la démocratie locale, « concertation ne veut pas dire approbation, mais information et complément  des dossiers par les observations exprimées » (page 72).

Pour ces raisons, et afin de garantir la transparence et la démocratie concernant l’avenir de Juvisy, l’AJUV demande qu’un débat suivi d’un vote soit organisé au sein du Conseil municipal sur le PLU, au plus près des habitants et de leurs élus directs, et non simplement au conseil de l’EPT12.

Voir aussi : Une vidéo sur le PAPAG de l’hôpital

Un article sert de sommaire à toutes les publications du commissaire-enquêteur : Que dit le rapport du commissaire enquêteur ?

Share Button
image_pdfimage_print