Le quartier Seine, grand absent du rapport

UrbanismeLe quartier Seine, qui connaîtra pourtant des modifications considérables, avec la disparition de tous les pavillons sans que soit prévu le moindre équipement, est le grand absent du rapport du commissaire-enquêteur. L’AJUV le regrette.

Suite à l’enquête publique sur le PLU, le commissaire-enquêteur a rendu son rapport que vous pouvez lire en suivant ce lien, car il est consultable en ligne et téléchargeable sur le site de la ville de Juvisy : Rapport du commissaire enquêteur

Comme pour les publications sur le PLU, ce qui relève du point de vue de l’AJUV est indiqué en italique, afin de ne pas confondre les faits et leur interprétation. Les citations directement issues du rapport apparaissent pour leur part en bleu et elles sont suivies du numéro de page du rapport.

Le quartier Seine, qui concentre plus du tiers de la population de Juvisy, n’est mentionné qu’à une seule reprise dans le rapport du commissaire enquêteur. A la question « Espaces verts sur le quartier Seine? », la Ville répond « Le quartier Seine bénéficie du parc Jean Argeliès et du parc Monttessuy » puis ajoute un passage obscur qui se termine par « en retenant un revêtement écologique du type stabilisé ainsi qu’une végétalisation compatible avec le milieu aquatique sur le quai bas » (page 54).

Dans ce cadre, l’AJUV redemande avec insistance que le parc Monttessuy soit classé – comme le parc Argeliès qui l’est déjà – en zone N afin de garantir sa préservation. Elle regrette que l’association de ce quartier, l’APAQS, ait refusé de se pencher sur l’étude du projet de PLU, malgré nos demandes répétées. Elle maintient enfin les analyses et les demandes qu’elle avait formulées dans cet article : Que prévoit le PLU pour le quartier Seine ?. En effet, les récentes inondations, les difficultés accrues de circulation en cas de fermeture du quai, les travaux à la gare ou encore les errements autour du devenir de l’école La Fontaine montrent que le PLU aurait dû être l’instrument et l’occasion de proposer un projet pour le quartier, qui ne connait plus de friches industrielles mais qui présente encore des difficultés et qui mérite des aménagements concertés.

Pour ces raisons, et afin de garantir la transparence et la démocratie concernant l’avenir de Juvisy, l’AJUV demande qu’un débat suivi d’un vote soit organisé au sein du Conseil municipal sur le PLU, au plus près des habitants et de leurs élus directs, et non simplement au conseil de l’EPT12.

L’article qui sert de sommaire pour l’ensemble des publications sur le rapport du commissaire-enquêteur : Que dit le rapport du commissaire enquêteur ?

Share Button
image_pdfimage_print