Oui à une maison de santé, non à un projet bâclé

Nous attendions avec impatience le projet de maison de santé mis à l’ordre du jour du conseil municipal du 15 juillet 2015. La déception est au rendez-vous, car ce projet repose sur de mauvaises bases et soulève de trop nombreuses interrogations.


La transformation en maisons de santé des locaux de la Poste du Centre (premier étage), du Plateau et de la Seine n’apparaît pas appropriée à la situation juvisienne (locaux trop petits et trop peu de stationnements coté Plateau et Seine).
Ainsi, le Maire a accepté de sacrifier les deux bureaux de poste du Plateau et de la Seine, oubliant au passage sa promesse de campagne. C’est à nos yeux inacceptable puisque ces bureaux de poste répondent aux besoins des habitants. Les fermetures depuis plusieurs mois de celles du Plateau et de la Seine sont ainsi entérinées.
Ces lieux ne semblent pas bien choisis, compte tenu du coût des travaux très importants à effectuer dans les locaux de la poste du Centre (ascenseur et mises aux normes) alors que beaucoup de constructions en pied d’immeubles sont vides à Juvisy.

Une maison de santé doit être vaste, facile d’accès et attractive pour attirer de nouveaux médecins ou spécialistes ou d’autres professionnels de santé, car elle ne doit pas se contenter de seulement offrir de nouveaux locaux à des médecins déjà installés à Juvisy.

De la nécessité d’un projet de santé partagé
Les services de l’Agence Régionale de Santé (ARS) ont choisi de classer la ville de Juvisy en zone fragile compte tenu de la démographie médicale ; la moitié des médecins généraliste pourrait partir à la retraite d’ici 2020. Il y a donc urgence à mettre en œuvre un projet ambitieux ! Alors que la sonnette d’alarme a déjà été tirée, l’AJUV constate que le maire n’apporte pas de réponse construite et durable à cet enjeu.

Rappelons les missions admises pour une Maison de Santé :
– offrir à la population un lieu de prise en charge répondant aux enjeux de la Santé Publique (généralistes, spécialistes, infirmiers…) et du médico-social (kiné, psychomotricien, orthophoniste…) :
– améliorer les conditions d’exercice des professionnels de santé en facilitant la continuité des soins prodigués aux habitants ;
– contribuer à l’amélioration de la qualité de la prise en charge des patients par le partage d’expériences et la complémentarité des approches médicales favorisant l’insertion de différents professionnels de santé dans un tissu médical, médico -social et social :
– attirer de nouveaux professionnels de santé sur le territoire et diversifier l’offre médicale.
Il faut être volontariste pour Juvisy, à l’image de nombreuses villes n’ayant pas hésité à construire des vraies maisons de santé recevant de très nombreux professionnels de santé.

L’AJUV ne doute pas de la volonté de la municipalité de créer une maison de santé. Mais les Juvisiens méritent une vraie ambition. Nous souhaitons que la municipalité fasse de nouvelles propositions, en concertation avec les professionnels de santé et les juvisiens.

Vous pouvez partager cet article en utilisant les boutons des réseaux sociaux ci-dessous. Vous pouvez également vous inscrire à notre newsletter pour rester informés de nos publications.

Un article ultérieur revient sur ce thème et dresse un premier bilan après l’ouverture de la maison de santé, en février 2017 : La maison de santé, quelle déception!

Share Button
image_pdfimage_print