Centre de loisirs de Juvisy : c’est tout ou rien !

centre-de-loisirsA Juvisy, il n’y a pas si longtemps que ça, il était possible d’inscrire ses enfants au centre de loisirs par demi-journée pendant les vacances scolaires. Maintenant, c’est journée entière ou rien. Sous couvert d’une meilleure organisation, n’a-t-on pas oublié l’intérêt des enfants ? Les familles ont-elles été consultées ? Cette organisation rigide ne va-t-elle pas, au final, vider le centre de loisirs ?

L’inscription par demi-journée pouvait permettre, notamment aux plus petits, de participer en douceur à des activités collectives ; ceci était valable bien entendu pour les familles pouvant disposer d’un autre mode de garde sur la 2ème demi-journée. On pense immédiatement à des grands-parents disponibles. Mais il ne faut pas oublier les parents qui travaillent à mi-temps, et ceux en horaires décalés, etc. Donc tous ceux qui ne font pas du « 9 h – 17 h » à longueur d’année (et ils sont nombreux).

C’est terminé : maintenant, c’est journée complète ou rien. On pourrait estimer que cela facilitera l’organisation du centre de loisirs ou le planning des animateurs : mais le centre de loisirs fonctionnait correctement avec la possibilité d’accueil en demi-journée. Il faut maintenant s’inscrire par quinzaine, dès le début de l’été ; l’inscription à l’avance doit s’accompagner du paiement correspondant et les possibilités d’annulation, peu claires, doivent être faites également 15 jours à l’avance ( ?) et génèrent seulement un « avoir sur une prochaine facture ».

Là encore, a-t-on par exemple pensé aux parents qui ont un planning très irrégulier ?

Chacun appréciera : les familles obligées de payer « plein pot » alors qu’elles pouvaient avoir une facture moins élevée. Et surtout les enfants, qui n’ont pas d’autre choix que de rester une journée entière en collectivité. Non que la collectivité soit un mal en soi, surtout si les activités proposées sont sympas et adaptées. Mais on peut aussi penser que ceux qui auraient pu partir plus tôt, sont ceux qui sont déjà arrivés très tôt le matin. ? Il est clair que la vie des petits Juvisiens est désormais régie par des élus qui rajoutent des contraintes à la vie des familles. Encore une fois, ce n’est pas l’intérêt des enfants et des familles juvisiennes qui prime dans ce genre de décision du « tout ou rien » !

Share Button
image_pdfimage_print