Sa 1ère adjointe participe à une conversation raciste : l’AJUV interpelle le Maire de Juvisy !

Le 7 Mars dernier, Madame GUINOT, Première Adjointe au Maire de Juvisy participait, sur les réseaux sociaux, à une conversation ouvertement raciste visant la Ministre, Mme Taubira. Propos scandaleux qui ont eu des répercussions nationales et ont entaché très sérieusement l’image de Juvisy sur Orge.

L’AJUV, scandalisée par un tel comportement et soucieuse de défendre les valeurs républicaines et l’image de Juvisy, vient d’adresser une lettre ouverte au Maire, M. Robin REDA.

Le 13 mars 2015

Objet : Propos scandaleux tenus par Mme Guinot-Michelet, votre Première Adjointe

Monsieur le Maire,

  Nous sommes scandalisés par les propos racistes tenus par votre Première Adjointe, Madame Guinot-Michelet, dans le cadre d’une discussion sur le réseau social Facebook.

  Participant à une discussion ouvertement raciste, elle a exprimé des propos inacceptables mettant en cause une Ministre de la République, Madame Christiane Taubira. Ses propos, de nature à attiser la haine entre les citoyens, sont indignes d’une élue de la République. Ils sont incompatibles avec la charge de Première Adjointe que vous lui avez confiée, en particulier en raison de ses missions de « chargée des relations avec les habitants, des affaires sociales et intergénérationnelles » qui impliquent l’absence de tout comportement discriminatoire.

  Ces propos, aux répercussions nationales, portent aussi atteinte à l’image de Juvisy-sur-Orge qui se trouve associée à ce scandale. En votre qualité de Maire et de premier magistrat, vous devez défendre les Juvisiens et agir pour rappeler qu’ils refusent une telle atteinte aux Droits de l’Homme les plus élémentaires.

  Notre association, l’AJUV, est soucieuse de défendre les valeurs républicaines qui passent notamment par le respect de chaque citoyen et par la condamnation absolue des propos racistes.

  Aussi, dans cette lettre ouverte, nous vous demandons de bien vouloir :

  • condamner solennellement et fermement ces propos lors de la tenue du prochain conseil municipal du 31 mars ;
  • retirer sa délégation de Première Adjointe à Madame Guinot-Michelet.

Espérant que vous ne transigerez pas avec la défense des valeurs républicaines, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Maire, l’assurance de notre considération distinguée.

Alain Villemeur
Président de l’AJUV

 Vous pouvez télécharger un copie de ce courrier en cliquant ici.

Share Button
image_pdfimage_print