Le T7 avance, un Maire dans le déni

Traitement chimiqueLors d’une réunion publique le 9 octobre avec les commerçants, Monsieur le Maire a annoncé que « le tramway n’arriverait pas à Juvisy avant plusieurs décennies ». Cela témoigne non seulement d’une vision dommageable pour l’avenir de notre territoire et au-delà (la poursuite du « tout-voiture » et de ses aberrations) mais aussi, et c’est peut-être le plus grave, il s’agit tout simplement d’un mensonge.

En effet, l’AJUV a rencontré le 13 octobre, les collaborateurs de Pierre Serne, vice-président du STIF qui est le maître d’ouvrage du projet, c’est-à-dire son porteur, financeur et « décideur » principal.

Lettre d'information T7

Son équipe nous a ainsi assuré que le projet, déclaré d’utilité publique il y a plus d’un an, continue d’avancer selon le calendrier prévu, comme en témoigne d’ailleurs le bulletin d’information officiel du projet distribué ces derniers jours.

Par ailleurs, contrairement aux autres déclarations mensongères du Maire de Juvisy et de son équipe municipale :

  • Il n’y a aucune démarche nouvelle pour étudier un tracé ou une solution alternative de la part des porteurs du projet. Toutes les autres idées ou rumeurs sont définitivement écartées, quand elles ne sont pas carrément grotesques (un membre de l’équipe municipal avait même parlé d’un téléphérique entre la gare et la N7 !).
  • Les résultats définitifs des études de sols réalisées dans le parc de la mairie cet été ne sont pas encore connus par le Vice-Président du STIF, et donc a fortiori par le Maire de Juvisy ou son équipe. Une fois de plus, les déclarations prétendant des résultats défavorables ou augmentant les coûts du projet relèvent de l’intox.
  • Il nous a été confirmé que les projets de prolongement du T7 et de rénovation de la gare sont bien liés. Toutes les manœuvres visant à bloquer ou freiner le projet de tramway risquent donc d’avoir des répercussions sur la rénovation au combien urgente de la gare de Juvisy. Les risques sont alors importants : réalisation en 2 temps, multipliant les nuisances des travaux au lieu de les optimiser comme c’est prévu actuellement, voire même retard sur chacun des projets avec leur mise en bout de file des priorités politiques et financières du STIF.

Face à une telle stratégie de désinformation, l’AJUV proposera aux Juvisiens une information claire et objective sur cet enjeu majeur pour l’avenir de notre territoire. Dès les prochaines semaines notre association prendra des initiatives fortes sur ce sujet.

Jean-Baptiste Lebrun, habitant le centre-ville

Share Button
image_pdfimage_print