Le Maire de Juvisy relance l’utilisation des produits phytosanitaires interdits !

Traitement chimiqueA l’initiative du SEDIF, le Conseil régional d’Ile-de-France, le Conseil général de l’Essonne, le Conseil général des Yvelines, l’Agence de l’Eau Seine-Normandie ainsi que Veolia Eau d’Ile-de-France, Eau de Paris et la Lyonnaise des Eaux, se sont engagés dans l’action Phyt’Eaux Cités. Il s’agit d’un programme de prévention des pollutions par les produits phytosanitaires. Il a pour but d’inciter les services communaux de voiries et espaces verts à limiter, voire supprimer, l’utilisation de produits chimiques pour les espaces verts, trottoirs… et ainsi améliorer la qualité des eaux de la Seine et de ses affluents.

L’ancien Maire avait signé en 2007 cette convention Phyt’Eaux Cités. Or, courant juin 2014, ces produits interdits ont été utilisés massivement par la Mairie de Juvisy dans les quartiers des coteaux et le long des quais de Seine. Une grande partie de ces produits s’est déversée dans la Seine.

Ceci est incompréhensible car il n’y avait pas d’urgence dans le traitement et il existe de nombreuses solutions écologiques permettant d’éradiquer la végétation spontanée. En outre le programme Phyt’Eaux Cités n’a pas été respecté.

C’est clair : l’équipe municipale a fait preuve d’incompétence et de précipitation sur ce sujet ! Et elle récidive en septembre en lançant une nouvelle campagne de désherbage chimique sur le quartier du Plateau !

François Lauzeral, habitant le quartier Seine

Share Button
image_pdfimage_print