Autour de l’école : participation des familles en hausse pour les plus modestes, en baisse pour les plus favorisées !

AbsentéismeRobin Reda et sa majorité ont voté le 30 juin une nouvelle grille de quotient familial qui s’applique dès maintenant pour toutes les activités avant et après l’école (restaurants scolaires, périscolaire, centre de loisirs…). C’est une décision scandaleuse et injuste, car elle va instaurer une solidarité à l’envers, les plus modestes finançant la suppression des tranches les plus élevées.

Par exemple, une famille avec 2 enfants, disposant d’un revenu mensuel de 8000 euros de revenus (imposables), économisera 650 euros annuellement avec la nouvelle grille (sur la base de 4 repas par semaine). La même famille avec 3000 euros de revenus paiera 176 euros de plus. Quant à une famille monoparentale avec 1000 euros, elle paiera 53 euros en plus à cette rentrée et 72 euros de plus à la rentrée 2015, soit 60 % de hausse en 2 ans…

Le quotient familial avait été mis en place en 1977 et a fonctionné depuis sans contestation notable. Cette remise en question réduira encore les inscriptions des familles aux revenus faibles à la restauration scolaire, aux études, au centre de loisirs et aux diverses activités culturelles ou artistiques extra scolaires.

Nous défendons le principe de permettre à un maximum d’enfants de participer à ces activités, sans discrimination sociale. Ce n’est malheureusement pas la volonté de la nouvelle équipe municipale.

Michèle Barret, habitant le quartier du Plateau

Share Button
image_pdfimage_print